18 décembre 1961

(Lettre de Satprem à Mère)

Douce Mère,

Une longue lettre de l’éditeur.

Il n’a rien compris, rien senti à ce livre qu’il trouve «trop abstrait». Bref, ils n’accepteraient le livre qu’avec de considérables modifications et «explications».

Que ta volonté soit faite

Avec amour

Signé: Satprem

(Note-réponse de Mère jointe à la lettre de Satprem)

C’était à prévoir.

Mais tu ne vas pas abîmer ton livre pour le leur rendre digestible.

Nous le publierons ici en supprimant les images inutiles. Quel ques-unes seulement rendront le livre plus intéressant.

Je suppose que tu pourras leur rendre leur argent et annuler le contrat – en te réservant le droit d’imprimer le livre en changeant la présentation pour éviter toute confusion avec leur collection.

@

Hosted by uCoz